top of page
Rechercher

Restructuration de la CMA : la CPME du Jura s'inquiète des fermetures de sites


Anne RUBIN, Damien PAROTY, Bertrand CHAZELLE et Raphaël JODEAU

La CPME du Jura a récemment rencontré ses élus régionaux à la Chambre de Métiers et de l'Artisanat (CMA) en présence de la tête de liste de FDA (Fiers d'Être Artisans), Bertrand Chazelle, ainsi que Jérôme Caramelle, Secrétaire Général de la Fédération Française du Bâtiment (FFB).


Au cœur des échanges, les préoccupations grandissent autour du "plan de transformation" de la CMA de Bourgogne-Franche-Comté, mettant en lumière la suppression envisagée d'une cinquantaine de postes au niveau régional. Dans le Jura, cette réorganisation se traduira par la fermeture de deux sites, à Dole et à Saint-Claude, marquant ainsi le début de l'année par ces annonces alarmantes.


Les quatre élus de FDA dans le Jura, Anne Rubin, Emmanuelle Geillon, Marc Peguillet, et Bertrand Chazelle, attestent de la détérioration constatée au sein de la CMA. Les décisions de fermeture de l'antenne de Saint-Claude, de vente des locaux de la CMA de Lons-le-Saunier, et de déménagement du siège de la CMAR de Dole à Dijon envoient des signaux inquiétants et suscitent des interrogations quant à l'avenir de la CMA et le service délivré aux artisans du département.


Le Président de la Chambre régionale des métiers et de l'artisanat, Emmanuel Poyen, justifie ces choix en expliquant que la CMA doit se réinventer et revoir certaines de ses actions. Les fermetures de sites et les frais importants de licenciement de personnel sont inévitables dans ce processus de transformation.


Face à ces changements significatifs, la CPME du Jura, convaincue de l'importance des CMA de proximité, prévoit de nouvelles rencontres avec les responsables CMA pour explorer des pistes et contribuer à l'élaboration de solutions favorables à l'ensemble des entreprises artisanales du département.




105 vues0 commentaire
bottom of page