Rechercher

La CPME contribuera à l’élaboration du « plan de résilience économique et social »



Le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé un « plan de résilience économique et social pour accompagner les secteurs d’activité qui souffrent et qui vont souffrir ». Le drame humain qui se déroule sous nos yeux aura effectivement des conséquences économiques et sociales.


François Asselin, président de la CPME, rencontrera cet après-midi Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances et sera reçu par le Premier ministre, Jean Castex, la semaine prochaine. La CPME contribuera à l’élaboration de ce plan.


Il conviendra que celui-ci comporte un volet énergétique pour pallier la forte augmentation à venir des prix de l’énergie, et ce, au-delà même du seul tarif du gaz. Un autre volet devra concerner le renchérissement du coût de certaines matières premières liées à l’agriculture et/ou à l’industrie, mais également les difficultés d’approvisionnement et les solutions alternatives à mettre en place pour y faire face. Enfin, les entreprises exportant ou implantées dans les zones en conflit auront besoin d’aide en attendant de pouvoir trouver des marchés de substitution.


Il appartiendra aux pouvoirs publics que les dispositifs par filières, notamment industrielles, ne soient pas uniquement calibrés pour les plus grandes entreprises et prennent en compte les PME. La solidarité entre entreprises doit prendre tout son sens.


Enfin, la CPME considère qu’il convient, dès à présent, d’anticiper les moyens à mettre en œuvre notamment en termes de formation professionnelle et d’apprentissage de la langue française, pour accueillir et intégrer dans le monde de l’entreprise d’éventuels réfugiés ukrainiens.

1 vue0 commentaire