top of page
Rechercher

Une avancée majeure dans les droits des travailleurs indépendants cumulant emploi et retraite




La CPME se félicite de la décision du Conseil de la Protection Sociale des Travailleurs Indépendants (CPSTI) d'instaurer de nouveaux droits à la retraite complémentaire pour les artisans et les commerçants qui cumulent emploi et retraite. Auparavant, les cotisations versées par ces travailleurs ne donnaient pas droit à des prestations complémentaires. Cette réforme, entrant en vigueur le 1er janvier 2025, est le fruit d'une action soutenue de la CPME et notamment de Baptiste CLERIN, Président du CPSTI Bourgogne Franche-Comté, pour réparer une injustice et garantir un traitement équitable pour tous les travailleurs non-salariés.


Désormais, les travailleurs indépendants en situation de cumul emploi-retraite intégral relevant du Régime Complémentaire des Indépendants (RCI) pourront acquérir des points au titre de leur retraite complémentaire, leur permettant ainsi de demander la liquidation d'une seconde pension à partir de janvier 2025. Cette avancée s'inscrit dans le cadre de la réforme des retraites de 2023, visant à renforcer les droits contributifs des assurés indépendants.


Le président national du CPSTI, Daniel Couillaud, souligne l'importance de cette décision qui témoigne de l'engagement du CPSTI à soutenir la réforme des retraites de 2023 et à renforcer les droits des travailleurs indépendants.


Cette mesure marque une étape significative dans la reconnaissance des droits des travailleurs non-salariés et dans la consolidation du régime de retraite complémentaire pour les artisans et les commerçants.

Retrouvez tous les détails dans le communiqué de presse du CPSTI :


CPSTI-communique-presse-nouveaux-droits-retraite-complementaire
.pdf
Télécharger PDF • 279KB

20 vues0 commentaire

コメント


bottom of page