top of page
Rechercher

La CPME reste la première organisation patronale en France


Après l'abrogation de l'arrêté de 2021 et la publication d'un nouvel arrêté sur la « représentativité des organisations patronales » par le ministère du Travail, les chiffres sont sans appel : la Confédération des PME (CPME) demeure la première organisation patronale du pays.


Avec 239 810 entreprises adhérentes, réparties dans tous les secteurs d’activité à travers le territoire national, la CPME représente à elle seule 42 % de l’audience des entreprises, loin devant le MEDEF qui compte seulement 125 929 entreprises adhérentes, soit 22 % de l'audience.


De même, la CPME arrive en tête de l’audience des employeurs, avec 35% des entreprises adhérentes qui emploient des salariés, soit un total de 120 693 entreprises. Le MEDEF, quant à lui, compte 114 934 entreprises employant des salariés, soit 33,26 %.


Le seul critère où la CPME est devancée par le MEDEF est celui du nombre de salariés dans les entreprises adhérentes. Cependant, cette différence s'explique par la diversité des adhérents de la CPME, qui inclut de nombreuses TPE/PME, tandis que le MEDEF compte principalement des entreprises du CAC 40.


Ces données soulignent le rôle primordial de la CPME dans la défense des intérêts des entrepreneurs. Notre vocation est de soutenir tous les dirigeants, en particulier les TPE/PME qui représentent 99% du tissu économique national. Nous sommes fiers de représenter ces acteurs essentiels de l'économie et de mettre notre légitimité au service de leurs intérêts.


La CPME reste la première organisation patronale de France, rassemblant le plus grand nombre de chefs d'entreprise. Notre force réside dans notre légitimité, et nous continuons à œuvrer pour le bien-être et la prospérité de nos adhérents.







19 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page